Choisir sa couleur de départ

Temps de lecture : 3 minutes
Vues : 1 220

Aujourd’hui la couleur de départ pour un golfeur ou une golfeuse ne dépend ni de son genre, masculin féminin ou autre, ni de son âge, ni de son index !
Chacun peut choisir sa couleur de départ selon son humeur, sa forme du jour, ou son bon plaisir. Même en compétition !

Tous les départs, du repère noir quand il existe, au repère orange quand il est installé, en passant par le blanc, le jaune, le bleu, le rouge, et le violet, tous les départs permettent d’organiser des compétitions comptant pour le calcul de l’index.

Clic pour agrandir

Les départs de blanc à violet permettent la gestion de l’index pour les index de 54 à 0. Les départs orange permettent la gestion de l’index pour les index de 54 à 26,4

Ce sont le slope et le Scratch Score Standard (SSS) donnés pour chaque couleur de départ qui rétablissent l’équité.

Ces deux notions permettent le calcul du nombre de coups rendus pour chaque golfeur et golfeuse et entrent en jeu dans la formule de calcul de l’index.

Cette carte du Golf de Cherbourg propose tous les repères de couleur de départ, de noir à orange. Il n’est fait mention nulle part de différence entre les dames et les messieurs. Clic pour agrandir

Mais à un moment ou à un autre il faut choisir. Pour venir au secours des joueuses et des joueurs les fédérations de la plupart des pays proposent diverses aides à la décision.

En France la FFG propose deux modes de détermination de la couleur de départ.

Longueur moyenne que nous sommes tous capables de connaître grâce notamment aux aides GPS dont nous pouvons disposer (montres et smatphones). Mais il est aussi possible de calculer cette distance en utilisant les marques au sol.

La FFGolf propose :

  • Plus de 200 m de longueur de drive : départ des repères blancs
  • Entre 180 et 200 m : départ des repères jaunes
  • Entre 160 et 180 m : départ des repères bleus
  • Entre 140 et 160 m : départ des repères rouges
  • Entre 120 et 140 m : départ des repères orange
  • Moins de 120 m : départ des repères violets

Cette détermination du repère de départ par la longueur de la mise en jeu est la plus pratiquée dans le monde.

Tout golfeur, adulte ou jeune, ayant une licence à la Fédération Française de Golf est doté d’un niveau de jeu qui figure au dos de celle-ci, avec la couleur de départ recommandée.

Inutile de s’interroger, c’est écrit sur la licence…

Mais ce n’est qu’une recommandation que personne n’est obligé de suivre.

Maintenant nous pouvons aussi nous demander où est le meilleur choix ? Car le choix d’une couleur de départ entre dans une stratégie. Surtout si l’index est en jeu.

Quel repère est susceptible de me fournir la meilleure performance pour améliorer mon index ? Ou quel repère va m’assurer de préserver mon index, selon le choix d’une stratégie agressive ou prudente ?

Un bon indicateur est le nombre de coups rendus que vous offre le parcours selon les couleurs de départ.

Si une couleur vous propose beaucoup moins de coups rendus que votre index, le challenge est trop facile. Vous aller certainement réaliser un bon score en brut mais les calculs avec le Slope et le SSS donneront un score différentiel qui rendra difficile une amélioration de l’index.

Si une couleur vous propose un nombre de coups rendus supérieur de plus d’un tiers à votre index (par exemple 30 coups rendus pour un index de 20), le challenge se révèle compliqué car manifestement le parcours, depuis ce départ, devient difficile pour vous.

Il faut donc trouver le bon départ entre ces deux limites.

Il peut arriver que le Comité d’une compétition particulière impose une couleur de départ. Il n’y a pas d’autre choix que de le suivre, mais il est toujours possible de lui demander de justifier son parti pris.

Pour les compétitions ludiques internes aux clubs, ou inter-clubs, où l’enjeu est plutôt de passer une bonne journée, les organisateurs ont tout prévu. Laissons leur la main !