L’index WHS

Temps de lecture : 6 minutes
Vues : 56

L’index WHS est né d’une volonté des instances qui président aux destinées du golf (R&A et USGA) d’unifier les 6 systèmes qui existaient de par le monde.

Nous connaissons tous le principe de l’index. Nous savons que cet index est utilisé en compétition pour rétablir un équilibre des forces entre golfeurs, quel que soit leur niveau de jeu.
Il est même utilisé dans certaines formules ludiques comme le jeu en scramble.

La réforme de 2020 a mis en place un Système universel de handicap dit WHS pour World Handicap System. Ainsi tous les golfeurs du monde disposent du même instrument de mesure de leur habileté golfique. Ils peuvent jouer partout et se comparer partout aux joueurs de tous les pays.

L’infographie ci-dessus nous en apprend plus sur l’index WHS. Nous y voyons 2 joueurs se lancer dans une partie qui a tout d’amicale.
Au départ ils calculent leur handicap de jeu. Ce qui sous-entend que ce handicap dépend du parcours qu’ils vont jouer.
Ils jouent leur partie comme d’habitude, quand il se met à pleuvoir.Qu’importe puisque le système s’adapte à des conditions anormales du parcours, notamment à une mauvaise météo.
Dès la fin de leur partie leur profil golfeur, leur index, est mis à jour en temps réel.

En remontant le fairway nous apprenons, grâce aux petits textes en périphérie de l’infographie, que nos joueurs jouent sur un parcours évaluer. Qu’il leur faudra un nombre minimal de scores pour obtenir un handicap. Que leurs scores obtenus en parties amicales pourront être pris en compte pour le calcul de l’index. Qu’il faut un minimum de scores pour obtenir un handicap et que leurs trous « catastrophe » seront plafonnés à un score maximum équivalent à double bogey net.

Evaluation du parcours
index WHS

Trois mesures sont utilisées pour évaluer la difficulté d’un parcours :
Le Par qui repose sur la longueur de chaque trou.

Le SSS (Scratch Score Standard), ou Course Rating pour les anglo-saxons, est l’évaluation de la difficulté d’un parcours pour un joueur d’index 0 (joueur scratch).

Le slope indique la difficulté relative du parcours pour un golfeur bogey (index de 20,0 à 24,0). Cette valeur comprise entre 55 et 155 avec une moyenne fixée à 113 pour un parcours ni simple, ni compliqué pour un joueur classé entre 20,0 et 24,0.

Handicap de jeu
index WHS

Le handicap de jeu donne le nombre de coups rendus d’un joueur sur un parcours donné.

Il est calculé à partir des données d’évaluation du parcours et de l’index du joueur. Le calcul est fait en appliquant la formule :

HANDICAP DE JEU = (INDEX DU JOUEUR) X (SLOPE DU PARCOURS)/113 + (SSS – PAR DU PARCOURS)

Dans certains pays une allocation de handicap est appliquée au résultat pour déterminer le nombre de coups rendus. En France il n’y a guère qu’en Scramble qu’une « sorte » d’allocation de handicap s’applique pour déterminer le handicap de jeu d’une équipe.

Score brut ajusté
index WHS

Dans les faits, les coups rendus n’entrent en ligne de compte que pour lisser nos trous catastrophes. Il permettent de calculer notre score brut ajusté (SBA) selon la formule :

SBA = Par du trou + coups reçus sur le trou + 2.

Par exemple sur un par 4 avec 2 coups rendus le score maximum retenu sera de 8 :
4(par) + 2(double bogey) +2 (coups rendus). Ce résultat s’appelle aussi net double bogey. Il est bien de 8 dans notre exemple.

Si notre score brut sur un trou dépasse cette valeur, il doit être ajusté.

Le Score Brut Ajusté de la partie est la somme des Scores Bruts Ajustés de tous les trous.

Nombre minimal de scores

L’index WHS ne dépendant pas du résultat de la dernière partie jouée, mais des résultats des 8 meilleures parties sur les 20 derniers scores pris en compte.
Donc l’index est une moyenne. Et comme toutes les moyennes, elle est le fruit d’un lissage des résultats. Difficile alors d’assister à des sauts spectaculaires de l’index WHS.

Score différentiel
index WHS

Avant 2020, pour calculer l’index il fallait transformer les scores en points Stableford. Depuis 2020 les points servent à déterminer le Score différentiel, qui reflette la performance du joueur, aujourd’hui, sur le parcours joué. Le Score différentiel est une photographie du jeu pratiqué par un golfeur, un instantané. Et c’est la moyenne des 8 meilleurs instantanés pris parmi les 20 dernières parties jouées qui devient l’index du joueur.

Calcul du Score différentiel

Le score différentiel d’une partie est calculé selon la formule :

(113/Slope) x (SBA-SSS)

Nous avons donc besoin :
– du Score Brut Ajusté de la partie jouée par le joueur concerné,
– du Slope du parcours joué,
– du Scratch Score Standard, SSS du parcours joué.

Prenons un exemple

Les données sont :
– SBA = 94
– Slope = 122
– SSS = 72,1

Appliquons la formule :
(113/Slope) x (SBA-SSS). Ce qui donne

(113/122) x (94-72,1) = 0,926 x 21,9 = 20,3

Sur 18 trous le joueur a réalisé un Score Différentiel de 20,3.

C’est ce Score Différentiel qui est utilisé pour calculer l’index en fin de partie.
Le nouvel index est la moyenne des 8 meilleurs Scores différentiels des 20 dernières parties.
Donc si notre score différentiel du jour est moins bon que les 8 meilleurs scores différentiels de nos 20 dernières compétitions notre index ne change pas.

Si l’historique comporte moins de 20 scores, on applique un système de calcul progressif défini par la FFGolf dans le tableau ci-dessous.

Ajustement du Score différentiel

Il s’agit de mesures destinées à lisser les résultats ou à tenir compte des conditions de jeu

1 / Ajustement pour score exceptionnel

Si un joueur réalise un score différentiel de 7 points en dessous de son index initial, son nouvel index sera calculé avec une minoration automatique de 1 point.

Si la différence entre le score différentiel d’une partie et l’index initial est de 10 points ou plus, cette minoration sera alors de 2 points

2 / Hard Cap et Soft Cap

Pour éviter une remontée de l’index trop rapide due à une baisse de forme momentanée, des freins sont applicables en cas de mauvais résultats successifs.

Ainsi, un index ne pourra pas remonter de plus de 5 points au-delà du meilleur index obtenu sur les 12 derniers mois (Hard Cap)

Un calcul intermédiaire (Soft Cap) freinera la remontée de l’index avant d’arriver à ce plafond fixe de 5 points.

Tous les points de remontée au-delà de 3 seront divisés par deux, avant d’arriver au plafond fixe.

3 / Calcul des conditions de jeu du jour : Playing Conditions Calculation : PCC

index WHS

La méthode WHS applique un ajustement aux scores différentiels en fonction des conditions rencontrées sur le terrain.
En fonction du résultat, un ajustement allant de -1 à +3 sera appliqué (conditions faciles à très difficiles)


index WHS
Après une partie, pour calculer le nouvel index WHS on ne retient que les 20 dernières parties. On effectue la moyenne des 8 meilleurs scores différentiels, sur fond vert dans cette infographie. © Golf Planète


Mots clés