Éviter le slice

Temps de lecture : 2 minutes
Vues : 5

Dans l’article général sur les effets nous avons vu que toute balle de golf frappée avec un club :
– se met en rotation sur elle même.
– et que ce sens de rotation détermine le vol de la balle : à droite, à gauche, tout droit.
Eviter le slice demande une bonne conscience de ces phénomènes.

1 – la face de club arrive ouverte sur la balle.
La balle se met alors en rotation dans le sens des aiguilles d’une montre pour un droitier et va s’échapper à droite (inverser pour un gaucher).

2 – un chemin de club extérieur -> intérieur.
Même si la face est square à l’impact, ce chemin de club provoque une balle coupée qui entre en rotation dans le sens des aiguilles d’une montre pour un droitier et dans le sens inverse pour un gaucher. Et la balle s’échappe vers la droite ou la gauche.

De plus, facteur amplificateur, dans les deux cas plus la tête de club va vite, plus la rotation est rapide et plus l’effet est important…

On aura compris il faut satisfaire à deux impératifs et à une nécessité absolue.

1/ emmener la face du club square à l’impact. Tout au moins non ouverte. Et dans toute la mesure du possible frapper la balle au sweet spot du club. Ce point se situe juste en avant du centre de gravité de la tête de club. Plus le diamètre du sweet spot est important, plus le club est dit tolérant. Ce problème se règle avec un bon grip, capable de donner aux mains stabilité et mobilité.

2/ ne pas frapper extérieur->intérieur en coupant la balle. Ce chemin de club fatidique sur-vient quand on cherche à taper la balle et non à lancer le club vers un objectif avec un maximum d’efficacité.

éviter le slice

La meilleure façon d’éviter ce défaut est de « lancer » le club dans le sens du slice, c’est à dire légèrement à droite pour un droitier, ou légèrement à gauche pour un gaucher.

Il faut oser mais ainsi le risque de « couper » la balle avec un chemin de club extérieur -> intérieur n’existe plus.

Un chemin extérieur->intérieur peut aussi provenir de la position de la balle dans le stance. Devant nous le club décrit un arc de cercle. Si notre balle est trop vers l’avant sur cet arc la frappe devient extérieur->intérieur.

Au drive, théoriquement, la balle doit être en face du talon avant ! Pas sûr ? À chacun de trouver à quel emplacement précis doit être positionnée sa balle dans son stance. Rien n’affirme que ce soit au même endroit que son pro ou ses partenaires de jeu.

Comme nous ne sommes pas tous identiques de petites variations sont à tenter !

La solution tient aussi en une bonne connexion des bras au buste.

3/ Terminer son geste, aller jusqu’au finish !
C’est la nécessité absolue pour éviter le slice sur tous les grands coups.
Aller au finish c’est la preuve que notre chemin de club et notre gestuelle, notre rythme, sont coordonnés. Pas de coordination pas de finish, pas de chemin de golf stable, pas de rythme…


Mots clés