10

127 – Le choc : Index WHS

Temps de lecture estimé 6 minutes

Etes-vous passé à l’index WHS ? Moi oui ! Et je me rends compte que non seulement cet index bénéficie d’un mode de calcul bien particulier, mais surtout qu’il va falloir changer de regard lorsque nous examinons les résultats d’une compétition.

Pour résumer rapidement mon expérience. Après le confinement, dès qu’il a été possible de « gambader dans l’herbe » à nouveau, j’ai joué une partie amicale certifiée.

Je n’ai pas très bien joué ce jour là, mais j’ai été surpris de voir mon index remonter de 1.1.

Quelques semaines plus tard j’ai participé à une complétion de club. À mon niveau j’ai plutôt bien joué. J’étais content de mon score brut. Et mon index officiel WHS n’a baissé que de 0.3.
Calculs faits, selon la notation Stableford il aurait dû baisser de 5.8…

J’ai donc cherché à comprendre. Je vous livre les résultats de mon enquête.

Schéma théorique de la partie de rêve sous l’égide du WHS

Soudain le passé resurgit

Quand nous jouons notre première partie comptant pour l’index WHS, l’ordinateur de la FFGolf va fouiller dans notre passé golfique et déterre quelques cartes que nous aurions aimé savoir enfouies à tout jamais.

Et le bougre les utilise s’il ne trouve pas mieux… En plus il recalcule l’index sur toutes ces parties selon les normes WHS, bien différentes de celles du Stableford. D’où un premier index qui peut surprendre. En mal comme en bien peut-être ?

Et le futur se construit sur les nouvelles bases WHS

1 / L’index WHS est un absolu.

Il n’a que deux utilités :
– Comparer nos capacités golfiques absolues à celles des golfeurs du monde entier.
– Calculer le nombre de coups rendus pour notre prochaine compétition.

2 / Les coups rendus ne pèsent plus très lourd

Les coups rendus n’entrent en ligne de compte que pour lisser nos trous catastrophes. Il permettent de calculer notre score brut ajusté (SBA) selon la formule :

SBA = Par du trou + coups reçus sur le trou + 2.

Si notre score brut sur un trou dépasse cette valeur, il est ajusté. Pas d’inquiétude c’est l’ordinateur de la FFGolf qui calcule.

3 / L’index WHS est une moyenne

Il est calculé sur la moyenne des scores différentiels de nos huit meilleures parties prises sur les 20 dernières comptant pour l’index.
Qui dit moyenne, dit lissage automatique. Difficile de baisser l’index de manière significative en une seule partie. Et de même, difficile de le voir augmenter soudainement.

4 / Le score différentiel est la colonne vertébrale du système

Le score différentiel est l’indicateur de notre jeu sur une partie donnée. Il reflète notre performance sur cette partie et uniquement sur cette partie.
Il prend en compte les difficultés du terrain en utilisant pour son calcul le slope et le scratch score standard du parcours (voir l’article Index, classement, coups reçus pour les définitions de ces termes)

Ce score est qualifié de différentiel car il quantifie nos différences de performances d’une partie à une autre.

Il est calculé en prenant en compte :

  • notre score brut ajusté (SBA)
  • le slope du parcours joué
  • le SSS (Scratch Score Standard) du parcours joué
  • les conditions de jeu du jour. Nommées en anglais Playing Conditions Calculation et notées PCC

Les PCC peuvent entrainer un ajustement de -1 pour conditions très favorables à +3 pour conditions exceptionnellement défavorables.

Au final le score différentiel se calcule en appliquant la formule ci-dessous. Pas d’inquiétude c’est toujours l’ordinateur de la FFGolf qui calcule. La formule n’est ici que pour mieux comprendre. (113 est la valeur de slope théorique d’un parcours jugé ni facile ni difficile. Ce nombre est fixé une fois pour toutes pour le monde entier)

Score différentiel = (113/slope) x (SBA-SSS-PCC)

Le score différentiel peut-être limité :

Il faut en effet dresser quelques barrières pour comparer ce qui est comparable.

Trois limites sont fixées.

– À 11.5 pour les scores obtenus sur 9 trous, pour les parties amicales certifiées ou les Extra Day Score (Score hors compétition).
Avec un score différentiel inférieur à 11.5 nous entrons dans un autre monde où seules les compétitions officielles sur 18 trous comptent.

– À 23.5 pour les scores obtenus sur terrain compact ou Pitch & Putt ou depuis des départs avancés (départs orange ou départs violets).

– À 36.0  pour les scores obtenus sur terrain compact ou Pitch & Putt ou depuis des départs avancés (départs orange ou départs violets) pour un joueur de 12 ans et moins.
Pour avoir longtemps encadré de jeunes golfeurs, à un certain moment il devient nécessaire de canaliser leurs énergies… et les ambitions des parents.

Le score différentiel peut être ajusté

Pour score exceptionnel. C’est à dire un score différentiel inférieur de 7 points et plus à notre index WHS précédent.
Notre score différentiel sera automatiquement baissé d’un point supplémentaire.  Deux points si le dépassement est de plus de 10 par rapport à notre index précédent.
Notons qu’il faut effectuer une sacrée performance pour bénéficier du bonus pour score exceptionnel. Mais c’est possible bien sûr.

Pour nombre insuffisant de scores. Dans le cas où notre historique ne présente pas encore suffisamment de scores pour évaluer avec justesse notre index, un ajustement de prudence d’un ou deux points sera appliqué sur votre nouvel index. Voici le tableau de ces ajustements.

5 / Frein et stop sur les remontées

Les remontées s’évaluent par rapport à notre plus bas index sur les 12 derniers mois.

Si nous risquons une remontée de plus de 3 points, les points au dessus de 3 sont divisés par deux : 3.5 au lieu de 4, 4.0 au lieu de 5, 4.5 au lieu de 6…
Ce processus se nomme Soft Cap.

Et finalement notre index ne pourra pas remonter de plus de 5 points par rapport au plus bas index des 12 derniers mois. C’est le Hard Cap.

Et de tout ça va sortir notre nouvel index. Il aura vraisemblablement bougé, vers le haut ou vers le bas. Mais il aura bougé très raisonnablement. Sauf en cas d’exploit exceptionnel ou de coup de « pas bien » catastrophique.

Et au final cet index nouveau ne servira qu’à une chose : calculer nos coups rendus pour la prochaine compétition. Coups rendus qui ne serviront pas, ou rarement, en cas de défaillance sur un ou deux trous.

Notons que dans nos résultas détaillés d’une compétition, la FFGolf a gardé une colonne pour le résultat décompté selon Stableford en brut et en net.

Il est donc toujours possible d’établir un classement de la compétition en net et en brut Stableford. C’est un moyen pratique, familier et respectueux des capacités de chacun de rendre compte des résultats d’une compétition.

WHS

Conclusions provisoires

De cette expérience j’en tire quelques conclusions :

  • Il ne faut pas trop se prendre la tête avec l’index WHS. Ce n’est qu’un indicateur.
  • Il faut jouer le score brut. C’est lui qui permet d’établir le SBA (score brut ajusté) et au final le score différentiel. Sur une partie, ce dernier est capital. Et c’est lui qui permet de calculer la moyenne sur les derniers 8 meilleurs.
  • Les coups rendus ne sont plus là pour nous donner un peu d’air et préserver notre index. Impossible de se dire : « Il me reste 2 coups pour terminer ce trou sans dommage pour mon index. » Chaque coup joué met l’index en péril.
  • Quand un trou est « mal emmanché » il faut le jouer intensément jusqu’au bout. Tant que la limite du SBA n’est pas atteinte chaque coup est précieux. Avant cette limite, imaginer mettre une croix n’est pas une option, c’est une capitulation.
    Après, quand la limite est dépassée, « Tout est perdu fors l’honneur », il vaut mieux relever sa balle. Inutile de se pourrir définitivement la partie.
    Inutile aussi de mettre une croix il vaut mieux noter son score brut même s’il est astronomique ! Laissons l’ordinateur travailler.
  • Quand les résultats d’une compétition sont sur notre « espace licencié », cliquer dessus pour ouvrir le décompte qui conduit à notre nouvel index WHS.

Exceptionnellement les commentaires sont ouverts ! Discussion possible !

10 commentaires

  1. Comparaison n’est pas raison. Combien de fois il m’a été demandé quel était mon index. A chaque fois je réponds que cela dépend du parcours, de la météo ou encore de ma forme du moment. Je compte mes coups par rapport au par brut du parcours, je ne regarde jamais les coups rendus. L’index me donne une tendance, jamais une certitude. Avec le nouveau système je suis passé de « single » à 2 chiffres. Mais je prends toujours plaisir à planter mon tee sur chaque départ

  2. Tout cela est tres bien mais il n’y a pas de place au cas particulier ; mon exemple est le suivant : j’avais un index de 7.6 avant de me faire opérer d’un cancer . j’ai repris après un ans ,tout doucement pour « participer et pour mon moral  » après 1 ans &/é d’arrêt total . .naturellement les cartes n’ont pas été terrible (17 ou 18 ) avec le WHS elles sont prise en compte et m’ont fait remonter de +6 en index , alors que je viens de reprendre une forme olympique . C’est vraiment décevant , bien que ne soit qu’un jeu , mais………

  3. Bonjour sur notre site Golf Planete et pour répondre à JO nous avons mis à disposition ce que nous appelons une calculette WHS qui permet de calculer immédiatement après sa partie en compétition son nouvel index WHS. Elle permet aussi d’anticiper sa prochaine compétition pour s’amuser à essayer de découvrir quel score faire pour baisser cet index : voici le lien : https://www.golfplanete.com/mon-compte/

  4. Peu importe la méthode et l’index obtenu, ce n’est pas cela qui nous fait mieux ou moins bien jouer. L’essentiel pour la comparaison est que tout le monde soit au même régime. Il semble que ce nouveau système réponde bien à cette exigence. Et tant pis pour le retour sur terre de ceux qui annonçaient fièrement un index élogieux qu’ils ne jouaient jamais. Obligation de résultat ou modestie de rigueur. Retour à l’essence du golf.

  5. Ce système que j’utilise depuis le début est plus juste car il récompense la régularité
    Combien avons nous vu de joueurs jouer 15 et ensuite plus jamais !
    Mon club en est truffė!
    Et un 90 sur un clope 120 ou 135 CA n’a rien à voir pour moi?
    Donc c’est une bonne chose même si la première partie à remis les choses à plat!

  6. Petit tour sur le site ffgolf avant chaque compet, si la 20eme n’est pas dans les 8 meilleures, aucune chance de remonter son index, du coup, il faut jouer en dessous de sa 8eme pour descendre. si la 20eme est dans les 8 meilleures il faut au moins l’égaliser pour ne pas remonter, c’est simple.

  7. En France il est vite apparu que les index à 1 chiffre ne souhaitaient pas voir arriver des « collègues » venus par la filière des parties amicales.
    D’ailleurs ces parties n’ont pas les faveurs de nombreux exploitants de golfs qui ne supportent pas bien de ne pas maîtriser tout ce qui se passe sur leurs installations.
    Il était prévu dans la mise en place du WHS que les particularismes locaux puissent se faire entendre. Nous avons les nôtres, les Américains, Canadiens et Mexicains en ont d’autres…

  8. Il est très dommage que les joueurs(euses) avec un index < 11.5 ne puissent pas rentrer leur carte. En Amérique du nord tout compte, peu importe l'index. Ça permettrait plus d'égalité et refléterait mieux le niveau de chacun.

  9. Bonjour , la principale déception de ce nouveau mode de calcul se situe sur l’interrogation quant au futur nouvel index juste après la fin d’une compétition. Vais je baisser , monter ? Incertain après une compétition à peu près dans les standards de notre jeu ( + ou – 3 coups )
    Je viens d’en faire l’expérience après une compétition où je joue + 3 au dessus de mon index et je baisse de 0,4 et une autre où je joue 2 en dessous de mon index et je baisse de …0,4 .
    Donc je joue et je constate 1 jour après

  10. Interessantes explications. Le passage au WHS ne me semble pas très motivant pour les classements > 11.5 mais …Passé le temps de la déception on s’y ferra ! Ce que je regrette : c’est qu’une performance sur un parcours n’est pas bien récompensée pour l’effort produit donc peu motivant pour poursuivre les compétitions de classement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.