38 – Mesurer les distances

– Sur le parcours nous disposons de nombreux repères pour nous situer par rapport au green et au trou.
– Encore faut-il connaître ces repères et savoir les lire. Et poser les bonnes questions à l’accueil.
– Il faut aussi connaître quelle distance nous parcourons avec chacun de nos clubs.
– Les instruments de mesure type GPS ou lunettes ne sont en principe pas autorisés en compétition.
À l’entrainement ils sont bien utiles pour étalonner notre œil !

Il n’est pas possible de bien jouer au golf sans connaître en permanence :
– la distance restante au drapeau
– la distance que l’on est capable de couvrir avec chacun de nos clubs
– la distance que l’on souhaite parcourir sur un coup donné.

Cet article a été modifié pour prendre en compte les dispositions des règles en vigueur depuis janvier 2016.

Mesurer les distances

Sur le parcours pour s’y retrouver nous disposons :
– de marques notées sur des repères, les poteaux, les bouches d’arrosage.
– d’un carnet de parcours papier disponible sur certains parcours
– d’un carnet de parcours fabriqué par nos soins à partir de vues satellites types Google Map
– des mesures préalables réalisées pour étalonner nos clubs
– de notre coup d’œil.

Depuis le 1er janvier 2016 la règle 14-3 accepte, si une règle locale l’autorise en tournoi,  l’utilisation de tous les instruments de mesure à condition de ne pas activer les fonctions qui peuvent donner accès à d’autres renseignements que l’évaluation de la distance. Notamment il ne doivent pas prendre en compte le vent et le dénivelé. Ils ne doivent pas non plus donner de conseil de choix de club.
Pour le dire simplement : en compétition, tous les instruments et logiciels de mesure peuvent être autorisés. S’ils sont admis, il ne faut utiliser que la fonction distance.

En partie amicale chacun fait comme il l’entend. Mais même un groupe d’amis peut se donner des règles. L’idéal étant que chacun dispose des mêmes avantages et contraintes.

Les repères du parcours

Sur les départs les repères de couleur sont obligatoires

Heureusement il existe toujours sur tout parcours un certain nombre de repères pour nous venir en aide.
Tout d’abord soyons précis :
– la distance notée sur les départs pour chaque tee de couleur est une distance par rapport au centre du green (pas le drapeau dont l’emplacement peut varier). Les repères fixes de couleur sont obligatoires sur les aires de départ de chaque trou pour qu’un parcours soit homologué ou étalonné. Les distances entre les tees de départ et le milieu des greens font partie des caractéristiques stables du parcours. Elles sont précises.
Tous les autres dispositifs sont facultatifs laissés au fair play de l’intendant du golf.
– les distances données par les repères ou les poteaux sur les fairways ou le long de ceux-ci sont calculées par rapport à l’entrée du green et ne sont pas toujours très précises.
Donc quand nous sommes sur le fairway, pour connaître la distance au drapeau par rapport à un repère il faut ajouter la distance allant de l’entrée de green au drapeau. Parfois plus de 20 mètres… ce qui n’est pas rien !

Sur le fairway

Mesurer les distances
La ligne des 135 mètres est souvent matérialisée par deux poteaux de bois placés de part et d’autre du fairway à 135 m de l’entrée du green. Parfois il n’y a qu’un poteau à droite ou à gauche !

à peu près sur tous les golfs des poteaux (ou marques sur des arbres) indiquent la ligne des 135 mètres avant l’entrée du green  (c’est à dire 150 yards).
sur de nombreux parcours des plots, clous,  ou repères de couleur placés au milieu du fairway  marquent : 250 m, 200 m, 150 m, 100 m, 50 m par rapport à l’entrée de green (ces repères peuvent être considérés comme précis). Les couleurs de ces marques ne sont pas normalisées. Se renseigner à l’accueil, ou sur la carte de score.
Il peut arriver, rarement en France, que ces repères soient en yards,  (verges pour les Québecois) : 250 yd = 229 m (1yd = 0,914 m). Se renseigner à l’accueil ou/et lire la carte pour les règles locales.
très souvent sur les fairways des repères de distance plutôt précis par rapport à l’entrée de green sont placés sur les plaques des bouches d’arrosage.

À partir de ces repères il est relativement facile d’évaluer des distances sur le parcours.

Emplacement des drapeaux

Sur certains golfs, en même temps que la carte de score on remet une feuille spécifiant l’emplacement des drapeaux en donnant quatre cotes en mètres (ou en Yards) : depuis l’entrée du green, depuis le fond du green, depuis la droite du green, depuis la gauche du green.

mesurer les distances
Un petit fanion, ici jaune, indique la position du drapeau par rapport à l’entrée de green.

Parfois la hampe des drapeaux est ornée d’un petit fanion ou d’une boule. La position de cet ornement marque la profondeur du drapeau : plus il est haut sur le mat plus le drapeau est éloigné de l’entrée de green. Il n’y a pas de couleur obligatoire pour ces fanions.
Sur certains golfs c’est la couleur des drapeaux qui indiquent la profondeur de l’emplacement du trou : souvent un drapeau bleu indique un trou en entrée de green, un drapeau blanc un trou en milieu de green et un drapeau rouge un trou en fond de green.

Dans tous les cas une petite discussion à l’accueil s’avère indispensable. Parfois les codes couleurs sont notés sur la carte…
En général dans les compétitions officielles des renseignements précis sont donnés sur l’emplacement des drapeaux.
Connaître ou évaluer correctement l’emplacement des drapeaux peut sauver 1 à 2 coups sur certains trous… grâce à un meilleur choix de club à l’approche.

Etalonnage des clubs

Bien sûr toutes ces belles mesures n’ont d’intérêt que si nous connaissons la distance que nous sommes capables de parcourir avec chacun de nos clubs.
Pour réaliser un bon étalonnage, l’idéal est de disposer d’un trou d’entrainement. Sinon pratiquer cet exercice sur un parcours un jour de faible affluence. Sur un practice c’est quasiment impossible.
Tout d’abord il est interdit et dangereux de se rendre  sur l’aire où tombent les balles pour effectuer des mesures.
Ensuite les balles de practice ont un rendu bien moins bon que les balles de jeu et souvent personne ne sait de combien (j’ai à peu prêt tout entendu). Sur certains practices comme au  Golf national ou à Forges-les-Bains (pour ceux que je pratique régulièrement) la qualité des balles est précisément indiquée ( – 30 %) ainsi que les distances corrigées des fanions de couleur.

La méthode préconisée :
– se munir de 20 balles de jeu identiques. Celles que nous jouons d’habitude ;
– les jouer avec un fer 9 par exemple ;
– éliminer les 4 meilleures et les 4 plus mauvaises ;
– déterminer le point médian et mesurer depuis le lieu de frappe.
Ensuite ajouter 10 m par fer pour les clubs plus fermés ou retrancher 10 m par fer pour les plus ouverts.
Puis faire quelques vérifications avec le fer 7 et le sand-wedge par exemple. Il n’est pas toujours certain que la « loi » des 10 m par club soit respectée pour tous et pour tous les fers.

Si vous avez une application GPS (il en existe plusieurs mais rappelons que leur usage est interdit en compétition sauf règle locale et si elles ne donnent que la distance)
Sur le parcours, décidez que vous allez mesurer un jour tous vos coups joués avec un fer 9. Là encore éliminez les extrêmes. Selon votre logiciel il va faire la moyenne tout seul.
Un autre jour faites la même chose avec votre driver et ainsi de suite.
Je sais c’est décevant ! À peu près toujours moins long qu’estimé ! Très dur pour l’égo ! Mais tellement bon pour les futurs scores !

Les GPS et autres lunettes ?

Faut-il les proscrire ? En tournoi, Il faut se plier aux règles, c’est évident ! Et en parties amicales ? Aux participants de décider. Avec mes amis nous les admettons. Mais ceux qui en sont dépourvus bénéficient des indications de ceux qui en sont munis. Équité d’abord !

Et malgré tout, ces outils ont un intérêt certain : Ils permettent d’étalonner notre œil, de l’éduquer. Mais attention d’un parcours à l’autre il ne manque jamais de perspectives pour tromper notre cerveau. Alors utilisons les repères au sol !

En deux mots

– Sur le parcours nous disposons de nombreux repères pour nous situer par rapport au green et au trou.
– Encore faut-il connaître ces repères et savoir les lire. Et poser les bonnes questions à l’accueil.
– Il faut aussi connaître quelle distance nous parcourons avec chacun de nos clubs.
– Les instruments de mesure type GPS ou lunettes ne sont pas autorisés en compétition. À l’entrainement ils sont bien utiles pour étalonner notre œil !