65 – Les fers à longueur constante arrivent

Temps de lecture : 3 minutes
wishon
Tom Wishon

Tom Wishon le fabricant de composants pour clubs de golf vient d’annoncer la mise sur le marché d’une série de fers à longueur constante sous l’appellation « Sterling ».

Après l’Open d’Abu Dhabi où l’amateur Bryson DeChambeau avait étonné tout le monde avec ses fers tous de même longueur, nous nous interrogions sur l’avenir de ce genre de série. Voir l’article « DeChambeau, révolution ou feu de paille ».
Précisons que Tom Wishon n’est pas le seul à fabriquer des séries à longueur constante :
– Depuis 1998 One Iron Golf System propose une telle série, la 1iron.
– Simpleton Golf propose une série avec deux longueurs de clubs : une longue pour les fers 4, 5 et 6 ; une plus courte pour les autres fers.
– Pinhawk Golf fabrique la série SL. TBLGolf, distribue ces clubs en France.
Mais le fait que Tom Wishon, un clubmaker réputé pour sa pondération se lance dans l’aventure mérite au moins un article !
La principale motivation pour ces séries de fers à longueur constante serait une grande facilité de jeu. Finis les 14 clubs différents ! Les fers en ayant tous la même longueur, le même poids et le même lie se joueraient tous de la même façon ! Nous allons le voir, cette apparente simplicité n’est pas sans nécessiter quelques aménagements techniques.

fers à longueur constante
Les clubs de la série de fers à longueur constante Sterling

Une série de fers à longueur constante

  • Tout d’abord nous n’avons aucune chance de trouver les Sterling dans les Proshops. Wishon est un clubmaker, il travaille pour les clubmakers. En France de nombreux professionnels montent des éléments estampillés Tom Wishon et André Thaon consacre déjà un espace aux séries Sterling sur son site GolfnSwing. Les premières séries ont été livrées par GolfnSwing le 6 avril 2016.
  • La série se compose ainsi : un hybride 5 ou un fer 5 ; des fers allant de 6 au 9 ; un Pitch Wedge, un Gap Wedge et un Sand Wedge.
fers à longueur constante
L’hybride 5 de la série Sterling
  • De fait la longueur constante peut prendre 3 valeurs, puisque pour le confort des golfeurs les clubmakers pourront monter des shafts de 36,5 pouces ou 36,75, ou 37 pouces. Bien évidemment les mêmes pour une série.
  • Nous touchons maintenant à un point technique généré par ce genre de séries : à cause de leur shaft plus long, les clubs ouverts tapent plus loin que les clubs classiques. En comparaison les clubs fermés n’ont plus la même différence de gain de distance. L’échelle des distances est de fait resserrée.
    Des recherches récentes ont montré que la longueur du shaft n’intervenait que pour 15 à 20 % dans la différence de distance produite par les fers d’une série. Par contre 80 à 85 % de cette différence proviennent de l’écart d’ouverture des clubs.
    Wishon a donc retravaillé le loft des Sterling pour retrouver un étagement des distances satisfaisant. Par exemple, comparé à la  série 771 de même design où nous avons un fer 5 de loft 26°, le 5 de la Sterling est à 23° pour offrir un peu plus de distance.  Wishon joue également sur l’épaisseur de la face de club qui est en tous points semblable à sa série 771 pour les clubs 5, 6 et 7 mais qui n’est pas à épaisseur variable pour les fers plus ouverts. (Voir l’article sur les têtes de club).
    En effet les faces à épaisseur variable ont un meilleur COR (coefficient de restitution) et donnent plus de vitesse à la balle, donc offrent plus de distance, ce qui est utile pour les fers 5, 6 et 7 jugés « un peu courts », mais beaucoup moins pour les fers ouverts qu’il faut au contraire «  calmer ».
fers à longueur constante
La cavité arrière des fers Sterling

À l’évidence la mise au point de la Sterling a nécessité de travailler les caractéristiques physiques de ses composants.
Mais DeChambeau ne dit pas autre chose quand il parle du travail de recherche qu’il a mené avec son équipementier.

  • Bien sûr tous les clubs de la série Sterling ont le même poids, 274 grammes, le même lie, 63°, le même MOI, le même point d’équilibre. (voir l’article sur les têtes de club et sur les shafts pour ces termes)
  • Pour l’instant les Sterling n’existent que pour les droitiers. Pour les gauchers il faudra attendre les premiers mois de 2017 !

Et qu’en pensent les golfeurs

Bien évidemment rien sur la série Sterling qui est trop récente. Mais les forums bruissent depuis quelques semaines à propos des fers à longueur constante. Comme toujours personne n’est d’accord avec personne. Les plus sérieux, ceux qui ont vraiment joué de tels clubs, en général des 1iron, les trouvent lourds à manipuler. Ils se disent impressionnés par la longueur de leur Sand Wedge. Dans la réalité (on ne parle plus de sensation), les clubs 3, 4, 5, 6 sont plus lourds que des fers standard, les plus ouverts sont moins lourds. (voir un article en anglais dans Golf WRX)
Face à ces remarques, comment se comporteront les Sterling de Tom Wishon ? Le premier retour sur le site d’André Thaon est positif mais Il faut patienter un peu pour avoir un échantillon d’avis plus étoffé  !

Les premiers retours après achat commencent à arriver chez GolfnSwing. Nous pouvons les lire sur le site d’André Thaon. Ils sont assez massivement favorables. Un est plutôt mesuré et conclu son propos par : « Pour résumé, par rapport à une série classique, pas de différences en terme de performance, que ce soit en mieux ou moins bien. En revanche, et c’est très personnel, il y a un énorme gain en confort de jeu. Je trouve cette série extrêmement confortable à jouer, notamment pour la posture… »
André Thaon et Olivier Gaucy ont ajouté une vidéo sur leur site. Elle apporte quelques précisions sur la série Sterling. Vous pouvez la visionner ci-dessous.