61 – Bryson DeChambeau, révolution ou feu de paille ?

Temps de lecture estimé 2 minutes

DeChambeau2L’amateur américain Bryson DeChambeau a fait sensation début janvier 2016 sur l’European Tour à Abu Dhabi. Pendant 2 jours il a mené l’épreuve pour finalement se classer 54e avec un total de -2.

Si Bryson DeChambeau n’est pas le premier amateur à faire très bonne figure dans un tournoi professionnel, il a quand même fait sensation par son style et ses clubs.

DeChambeau le scientifique

En effet tous ses fers ont un shaft de la même longueur (37,5 pouces = 0,952 m). Choix absolument atypique car habituellement les fers d’une série ont des shafts de plus en plus longs, des wedges au fer 1 (pour ceux qui en utilisent).

Le travail du clubmaker consiste justement à harmoniser cette montée en longueur des « manches »  avec l’angle de la tête par rapport au shaft (lie du club) afin que pour chaque fer le joueur retrouve une position identique à l’adresse.

DeChambeau
Bryson DeChambeau, golfeur et heureux de l’être.

Le choix de DeChambeau et de son équipementier est tout autre. Tous ses fers du PW au 3 ont la même longueur, le même lie avec des têtes de même poids et de  même bounce. Seul le loft change en se fermant de plus en plus du PW au fer 3.
Il reconnaît que «  Ça a pris beaucoup de temps pour trouver les bons réglages, mais ça marche super bien ! »  Et d’ajouter «  Ça me permet d’avoir à chaque coup la même posture, la même dynamique. » Comme s’il n’avait qu’un seul fer !
Pour s’adapter à son matériel le joueur doit prendre un grip de paume qu’aucun pro n’oserait recommander !

DeChambeau et son staff n’ont rien inventé. L’idée traîne depuis la fin des années mil neuf cent soixante quand Homer Kelley (1907-1983) publie The Golfing Machine, un livre sur la mécanique du swing. Jugé par certains comme le plus important livre de golf qui ait jamais été publié et par d’autres comme le plus incompréhensible, cet ouvrage a toutefois inspiré de nombreux champions comme  Steve ElkingtonMac O’GradyJohn Ericsson ou encore Annika Sörenstam.
Bryson DeChambeau est peut-être celui qui aura été le plus loin dans le sens des préconisations d’Homer Kelley.
Une école de golf enseigne aux USA, et au Canada les préceptes d’Homer Kelley et forme essentiellement des professeurs de golf. En Europe quelques pros ont obtenus une qualification. Beaucoup sont installés en Angleterre, quelques-uns en Écosse et en Allemagne, un en Belgique au Golf Club d’Hulencourt. Aucun n’est répertorié en France.

DeChambeau
Un improbable grip de paume

Comme il est très probable que le jeune homme, qui n’a que  22 ans, passera professionnel dans l’année, nous pourrons voir si son choix est productif en termes de performances et si DeChambeau sera celui qui « portera le fer » dans le monde du golf !
En attendant, il tient à honorer les invitations qu’il a glanées pour plusieurs majeurs en remportant l’US Amateur en 2015. Invitations qu’il perdrait en passant professionnel avant les épreuves.

Pour notre part ne nous précipitons pas tout de suite chez notre clubmaker préféré pour lui demander des fers à longueur constante.
Ecoutez ce qu’en pense un professionnel (Jean-Michel Quéva) interrogé  par Joël Bernard, document publié sur son site « Mon Coach de Golf » et sur Youtube.

Depuis quelques semaines Tom Wishon propose sur son site une série de fers à longueur unique baptisée Sterling.
Golf N Swing présente cette nouveauté sur son site et la propose à la vente. Tom Wishon qui travaille essentiellement pour les clubmakers recommande de passer par un professionnel pour faire construire sa série.