09 – La balle de golf

Temps de lecture estimé 2 minutes

la balle de golf« Toutes les balles se valent ! De toutes façons je ne joue que les balles que je trouve ! » Et pourtant la balle est certainement l’objet le plus technique que nous ayons dans votre sac !

Réglementairement une balle de golf ne doit pas peser plus de 45,93 g pour un diamètre minimum de 42,67 mm et elle doit être parfaitement sphérique.

Au début du golf ces balles étaient en bois brut. Puis elles ont été recouvertes de cuir, pour parvenir en 2 siècles aux balles que nous jouons aujourd’hui. Mais il n’est venu à l’idée de personne de fabriquer des balles de golf en acier…

Une affaire d’aérodynamisme
A vrai dire le jeu de golf n’est possible qu’en utilisant des balles souples. Une balle va loin, et peut prendre des effets, grâce à sa conception, à sa capacité à emmagasiner l’énergie cinétique (énergie de vitesse) que lui communique le club et à l’utiliser pour pousser sur sa partie avant.

La vidéo ci-dessus empruntée à Thierry Tronquart est tout à fait parlante et montre comment réagit une balle de golf lancée à 240 km/h sur une plaque d’acier. Comme on peut le voir l’énergie qui « entre » par l’arrière, par le point de frappe, se propage rapidement vers la partie diamétralement opposée pour propulser la balle vers l’avant. Sans élasticité ce petit effet perdrait toute son efficacité.

la balle de golf
Les alvéoles peuvent avoir
des diamètres différents

Une fois en l’air la balle est sous l’influence de diverses forces qui la ralentissent. Pour diminuer ces forces les fabricants ont cherché à améliorer le comportement aérodynamique des balles. C’est le rôle des alvéoles. Il paraît même que les alvéoles hexagonales seraient plus efficaces.
Voici quelques explications plus pointues sur Voyage au coeur de la science

Une histoire de compression
Jusqu’à une date récente la compression était une caractéristique essentielle des balles. Cette compression définit la dureté de la balle. De la plus souple de compression 80 à la plus dure de compression 100 tout le monde était censé trouver son bonheur en fonction de sa vitesse de frappe. Cette classification est de moins en moins utilisée, peut être parce que cette notion n’est pas très sexy en termes de marketing.

Distance ou contrôle
Aujourd’hui nous trouvons plutôt des balles favorisant la distance ou le contrôle. Autrement dit le grand jeu ou le petit jeu. Les premières sont généralement des balles deux pièces, les secondes des balles trois pièces.
Mais il existe aussi des balles dites hybrides de 2 ou 3 pièces qui sont censées donner satisfaction dans tous les cas…
Quelques explications supplémentaires sur Leçondegolf.com

Alors que choisir
Il faut tester. Et il est vrai que les balles trouvées aident à faire ces tests ! Mais toutes les balles ne se valent pas, et toutes les balles ne correspondent pas à au jeu de tous les golfeurs.
Pour tous les jours j’ai choisi des Top Flite à 1€ pièce (Top Flite a été racheté par Callaway en 2003). Je suis moins chagrin quand je les noie que s’il s’agissait de Titleist Pro V1 à 5€ !
Mais ai-je vraiment besoin de Titleist Pro V1 ? Pas certain !
Parfois pour me faire plaisir je m’offre des Bridgestone E5 à 3€.
Mais pour une régularité de jeu il serait mieux de toujours jouer la même qualité de balles.
Voici le site d’un golfeur qui a effectué de nombreux tests et peut vous aider dans votre choix.
Pour information, l’article de Wikipedia sur Callaway. Intéressant pour mesurer l’investissement nécessaire pour mettre au point une gamme de balles de golf.

Enregistrer