08 – Les femmes au golf

Temps de lecture estimé 3 minutes

« Gentlemen Only, Ladies Forbiden » est encore considéré par beaucoup comme le développé de G.O.L.F.
Médisance !? C’est à voir…

La Mexicaine Lorena Ochoa

Le lundi 20 août 2012, Condoleezza Rice, ex-secrétaire d’État de George W Bush entrait à l’Augusta National Golf Club en compagnie d’une autre femme, Darla Moore, une financière, qui elle avait fait la couverture du magazine Fortune en 1997.
Elles étaient les premières femmes à entrer dans cette vénérable institution qui veille depuis 80 ans sur l’un des plus prestigieux tournois mondiaux de golf , le Masters ou Tournoi des Maîtres.

Longtemps, de nombreux parcours restèrent interdits aux femmes. Le Royal St George’s Golf à Sandwich en Angleterre avait même sur son parking un panneau « ni chiens ni femmes ». Si le panneau a disparu, les femmes ne sont toujours pas admises au club.

La Française Gwladys Nocera

Autre anecdote. En 1975, les «Jeux du Commonwealth» se déroulaient à Saint Andrews, berceau du golf, en Écosse.  À l’époque, les femmes n’avaient pas encore accès au club-house du Royal & Ancient Golf Club. Quelque peu gênés, les dirigeants du club décidèrent pour l’occasion de passer outre et accordèrent l’accès au premier étage du club pour les cérémonies des Jeux. C’était la première fois…
Cédant à de nombreuses pressions les responsables du club ont organisé, le 18 septembre 2014 une consultation de leurs 2 500 membres qui ont accepté à une majorité de 85% que les femmes soient enfin admises comme membres au Royal & Ancient Golf Club of St Andrews.
Petite précision, les parcours de St Andrews, dont le Old Course sont eux publics et ouverts à tous, sur réservation…

Depuis le 1 er juillet 2016 les membres du Royal Troon au sud-ouest de l’Écosse ont décidé d’ouvrir leur club aux femmes. Seuls deux clubs réputés restent donc exclusivement masculin au Royaume-Uni, le Honourable Company of Edinburgh Golfers de Muirfuild, et le Royal St George’s (sud-est de l’Angleterre).

Ne faut-il pas voir dans cette mise à l’écart des femmes un reste de l’esprit franc-maçon qui présida à l’installation des premiers clubs de golfeurs outre Manche ? En 1723, les Constitutions d’Anderson, texte fondateur de la franc-maçonnerie moderne stipulent en effet dans leur article 3 que ne peuvent être reçus maçons : « ni esclaves, ni femmes, ni hommes immoraux ou scandaleux… ».

La toute première femme au monde qui ait été initiée franc-maçonne fut la Française Maria Deraismes le 14 janvier 1882 au Pecq, alors en Seine-et-Oise. Ce qui ne fait pas des Français les champions toutes catégories du féminisme  puisqu’ils furent parmi les derniers en Europe à accorder le droit de vote aux femmes…
Et le Grand Orient de France, la principale obédience maçonnique du pays a attendu le début des années 2010 pour accepter, dans la douleur, l’initiation de femmes dans ses loges.

Miss Craigie Halkett

En France, il ne semble pas que le premier golf de l’Europe continentale créé à Pau par les troupes de Wellington en 1856 ait connu une mise à l’écart des femmes. Il est avéré qu’en 1878 Miss Craigie Halkett y assurait la présidence des femmes.

Près de 120 000 femmes adhèrent aujourd’hui à la Fédération française de golf, soit le 1/3 de l’effectif. À ma connaissance aucun club et aucun parcours n’ont jamais été interdits aux golfeuses en France.

Dans la plupart des pays du continent européen les golfeuses sont partout les bienvenues ! Même si elles sont largement minoritaires parmi les pratiquants de ce sport.

Complément du 11 février 2015 :
Les premières femmes du Royal & Ancient

Sont admises : la Princesse Anne, fille de la reine Elisabeth II, Annika Sörenstam et Laura Davies, professionnelles connues, mais aussi Renée Powell, ancienne joueuse afro-américaine, Belle Robertson, golfeuse écossaise victorieuse du British Ladies amateur 1981, Louise Suggs, américaine âgée aujourd’hui de 91 ans, fondatrice du LPGA Tour, et la Française Lally Segard, lauréate en 1937 du British Girls Championship et ancienne capitaine de l’équipe de France lors des premiers championnats du monde par équipes Dames en 1964. Rappelons que les membres exclusivement masculins du club avaient voté en septembre 2014 à 85 % pour l’entrée des femmes au R&A.
(Source Le Figaro Golf)

Enregistrer