54 – Règles de golf : ce qui change en 2016

Temps de lecture : 4 minutes

Comme prévu les règles de golf vont évoluer au 1er janvier 2016. Le R&A et l’USGA ont conclu un accord et  présentent dès le 1er novembre les nouvelles règles imprimées. Les traductions ne seront disponibles qu’en janvier 2016.

Les révisions 2016 des règles touchent principalement six domaines
  • règles de golf
    Règles de golf 2016

    La règle 18-2b « Balle se déplaçant après avoir été adressée » sera purement et simplement supprimée.
    Ce qui signifie que toute balle au repos qui se déplace après avoir été adressée n’entraîne plus une pénalité automatique d’un coup, sauf s’il est démontré que le joueur par son action a provoqué le déplacement.

  • La règle 6-6d « Score incorrect sur un trou » est modifiée. Elle stipulait que tout compétiteur ayant rendu une carte comportant, sur n’importe quel trou, un score inférieure à celui réalisé était disqualifié. Cette disposition demeure pour un joueur qui compte mal ses coups ou qui tente de tricher, mais les législateurs admettent que ce genre de mésaventure pouvait survenir quand un joueur de bonne foi ne  s’applique pas une pénalité pour une faute dont il n’aurait pas eu connaissance.
    Il est en effet arrivé plusieurs fois qu’un téléspectateur voyant une faute non pénalisée téléphone aux organisateurs pour « cafter » provoquant ainsi des drames aux conséquences importantes.
    Les instances du golf ont donc décidé d’introduire une exception en accordant le droit à l’erreur  aux joueurs, en admettant que chacun pouvait se tromper.
    Dès 2016, tout joueur ayant rendu une carte avec un  score inexact inférieur à la réalité sur n’importe quel trou se verra appliquer la pénalité « oubliée », plus 2 coups de pénalité pour mauvaise carte et ce pour chaque trou où le compétiteur a commis une infraction à la règle 6-6d.
    Si le joueur rend une carte avec un score supérieur à la réalité, le score noté sera toujours considéré comme le bon !
  • règles de golfLa règle 14-3 précise dans une note qu’une règle locale peut autoriser l’utilisation d’instruments de mesure de distance s’ils ne donnent qu’une mesure de distance. Les instruments donnant d’autres renseignements (le dénivelé, la vitesse du vent, la température), étaient interdits, que le joueur ait utilisé ces fonctions ou non. À l’avenir, le joueur n’est en infraction que s’il a effectivement utilisé l’une des fonctions interdites, mais pas lorsqu’il s’agit simplement d’une possibilité technique non-utilisée.
  • La règle 14-3 «  Dispositifs artificiels, équipement inhabituel et utilisation anormale d’équipement ». Aujourd’hui une telle pratique entraîne la disqualification.
    À l’avenir sur un tour conventionnel la première infraction n’entraînera plus pour le joueur « découvert » que la perte du trou en MatchPlay et deux points de pénalité en Stroke Play.
    Mais toute autre entrave ultérieure à la règle 14-3 entraînera la disqualification !
  • La règle 14-1 est réécrite afin d’interdire un troisième point d’ancrage du club sur le corps ou l’équipement d’un joueur. Ici sont visés sans être nommés les putters à manche long dont l’extrémité supérieure peut-être posée sur le torse du joueur, ou ailleurs.
    Mais l’usage d’un putter à manche long ne sera pas interdite. De tels clubs pourront continuer à être fabriqués vendus et utilisés, mais sans troisième point d’appui.
    Voir en images sur cette page du R&A ce qui est dorénavant interdit et ce qui reste autorisé
  • règles de golf
    Attention bien vérifier que la balle enfoncée est dans une zone tondue raz !

    La règle 25-2 permet de relever, de nettoyer et de dropper sans pénalité une balle enfoncée dans son propre impact sur un sol tondu ras. Deux nouvelles dispositions expliquent dans quelles conditions une balle est considérée comme étant enfoncée et autorisent l’introduction d’une règle locale permettant le dégagement sans pénalité d’une balle enfoncée dans une zone autre que tondue ras.

Voici les trois notes ajoutées à la règle 25-2.
Note 1 : Une balle est « enfoncée » quand elle est dans son propre impact et qu’une partie de la balle est au-dessous du niveau du sol.Une balle ne doit pas nécessairement toucher la terre pour être enfoncée (par ex. de l’herbe, des détritus ou objets similaires peuvent s’interposer entre la balle et la terre).
Note 2 : « Zone tondue ras » désigne toute partie du terrain y compris les passages dans le rough, tondue à hauteur du fairway ou moins.
Note 3 : le Comité peut adopter la Règle Locale autorisant un joueur à se dégager, sans pénalité, pour une balle enfoncée n’importe où sur le parcours.