123 – Index de golf : du nouveau en 2020

Temps de lecture estimé 9 minutes

Il faut s’y préparer. À compter du 1er janvier 2020 le calcul de nos index de golf ou handicaps évolue. Cette petite révolution dans notre monde ne sera pas brutale, mais progressive. Le changement se fera en douceur. Tous les pays devront avoir franchi le pas vers le nouveau système fin 2020. Mais aucune bascule mondiale obligatoire n’est prévue au 1er janvier.
La Fédération française de golf a choisi le printemps 2020.

Pour une présentation générale du système de notation et de calcul des scores voyez l’article : Index, classement, coups rendus.
Et aussi : Index de golf, les modalités changent en 2016.

Au golf l’index ou handicap est une mesure numérique de la capacité potentielle d’un golfeur. En France nous parlons d’index, alors que le terme handicap est majoritairement utilisé dans le monde. Pour être tout à fait correct il faudrait parler d’index de handicap.
Mais à part dans les textes de l’United States Golf Association (USGA), personne n’utilise cette expression.

Plus l’index d’un golfeur est haut, moins ce dernier est habile… au golf.

Nous connaissons tous le principe de l’index. Nous savons que cet index est utilisé en compétition pour rétablir un équilibre entre les golfeurs, quel que soit leur niveau de jeu.
Il est même utilisé dans certaines formules ludiques comme le jeu en scramble.

Petite précision, les systèmes de handicap ne concernent que les joueurs amateurs. Ils ne sont pas utilisés pour les professionnels.

index de golf
Golf de Baden (Morbihan) – Trou 18

Si tous les golfeurs du monde

En 2019 il existe de par le monde 6 systèmes officiels de handicaping et une quantité non mesurable de systèmes officieux.
Nommons les 6 systèmes officiels :
– USGA : United States Golf Association
– EAG : European Golf Association
– CONGU : The Council of National Golf Unions
– SAGA : South African Golf Association
– GA : Golf Australie
– AAG : Association argentine de golf


La carte ci-dessous visualise l’implantation géographique de ces systèmes.

index de golf

La réforme de 2020 se propose de mettre en place un Système universel de handicap (WHS – pour World Handicap Sytem). Ainsi tous les golfeurs du monde disposeront du même instrument de mesure de leur habileté golfique. Ils pourront jouer partout et se comparer partout aux joueurs de tous les pays.

Toutefois la réforme n’est pas fermée aux particularismes locaux et chaque association nationale (ffgolf en France) disposera d’une certaine latitude pour aménager un changement en souplesse.

Index de golf orienté United States Golf Association

À l’examen, la réforme va quasiment mettre tout le monde au système USGA (United States Golf Association). Avec toutefois une bonne cure de simplification.

Déjà en 2000, l’Europe s’était rangée derrière l’USGA pour les critères d’évaluation des parcours (Scratch Score Standard et Slope). Les Britanniques et les pays du système CONGU s’y étaient partiellement rattachés dans les années 1990 et complètement en 2014.

Soyons justes, l’USGA est certainement l’instance qui a historiquement le plus travaillé sur la définition de l’index de handicap. Il est donc normal que les instances qui ont porté la mise en place du WHS n’aient pas voulu « réinventé l’eau tiède ».

Les arguments de la réforme

Tout est dit dans un document de Golf Canada :

« L’objectif visé par le Système de handicap universel (WHS) est de rapprocher la communauté́ mondiale du golf par l’établissement d’un seul code de règles pour le handicap, permettant ainsi aux golfeurs d’habiletés différentes de jouer en parties amicales ou en compétition sur une base équitable, quelle que soit la formule de jeu ou le parcours choisi. Le WHS est conçu pour être moderne et inclusif, facile à comprendre et à mettre en place, sans sacrifier la précision ou l’intégrité́. À la fin, ceci devrait favoriser une base solide pour le sport, tant pour les débutants que pour les golfeurs d’expérience, à la fois aux niveaux récréatif et compétitif, et créer une mesure cohérente du degré́ d’habileté́ et des progrès. »

Un index de golf tout nouveau tout beau

L’index que nous connaissons est codifié en Europe depuis l’an 2000 de façon précise par les Fédérations nationales regroupées au sein de l’EGA (European Golf Association). 

Pour avoir cet index nous avons dû jouer au moins une compétition en Stableford au cours de laquelle nous avons suffisamment bien joué pour obtenir plus de 36 points Stableford. (voir l’article sur le système Stableford)
Les règles de gestion de l’index ont évolué en 2012 et 2016 pour aboutir à ce que nous connaissons aujourd’hui.

À partir de 2020 le nouvel index s’établit en prenant en compte les 8 meilleurs scores sur les 20 dernières parties enregistrées.
Ces scores peuvent être obtenus en parties amicales, en compétitions officielles individuelles ou par équipe, ou lors de challenges organisés entre amis.

Que disent les textes officiels (site dédié WHS) sur les parties qui seront prises en compte :

« Les scores des compétitions en stroke play 18 trous et des compétitions Stableford 18 trous seront obligatoires, et d’autres formats seront choisis par les associations nationales à partir d’une liste plus complète. Cette disposition est prévue pour permettre aux cultures golfiques locales de s’adapter et pour que le nouveau système n’entraîne pas de changements trop profonds dans la façon dont le jeu est joué.
Bien que de nombreux formats de jeu compétitifs et récréatifs puissent être acceptables, il y a certaines parties qui ne seraient pas éligibles au handicap. Par exemples des parties jouées avec un entraineur, en jouant seul ou selon un format de jeu non officiel. »

La ffgolf a apporté quelques précisions concernant ces parties amicales.

Les scores en partie amicale pourront désormais compter pour l’index, on parlera de Parties Amicales Certifiées (PAC), qui respecteront quelques conditions. Le joueur devra :
• Être titulaire d’une licence et d’un certificat médical actifs.
• Utiliser exclusivement l’application mobile destinée à cet effet (pas de saisie directe dans l’espace licencié)
• Déclarer son intention de faire compter la carte avant la saisie du score du 1er trou.
• Désigner un marqueur licencié et obligatoirement présent dans la partie.
• Faire signer (certifier) sa carte à l’issue de la partie par ce marqueur (signature par validation dans l’application mobile).

Toute partie incomplète ou non signée dans les 48 heures sera considérée comme « carte non rendue » et fera l’objet d’un score de pénalité qui apparaîtra dans l’historique du joueur.

Les PAC peuvent se jouer sur 18 ou 9 trous en strockeplay ou en Stableford.

Les licenciés de 16 ans et moins ou dont l’index est inférieur à 11.5 ne sont pas autorisés à faire compter leurs parties amicales pour l’index.

Ces Parties Amicales Certifiées ne remplacent pas les Extra Day Scores que les clubs peuvent continuer à enregistrer pour le compte des joueurs sur l’extranet de la fédération.

Évaluation des parcours

Le système d’évaluation des parcours va se calquer sur celui de l’USGA. Pas de changements pour nous puisque l’Europe avait adopté ce système en 2000.

Comme vous le savez trois mesures sont utilisées pour évaluer la difficulté d’un parcours : le Par, le SSS (Scrash Score Standard) et le Slope.

Golf de Rochefort-en-Yvelines

Rien ne va changer pour l’évaluation de ces paramètres :
– Le Par qui repose sur la longueur de chaque trou reste.

– Le SSS (Course Rating pour les anglo-saxons) sera toujours l’évaluation de la difficulté d’un parcours pour un joueur d’index 0 (joueur scratch).

– Le Slope indiquera toujours la difficulté relative du parcours pour un golfeur bogey (index de 20,0 à 24,0). Cette valeur restera comprise entre 55 et 155 avec une moyenne fixée à 113 pour un parcours ni simple, ni compliqué pour un joueur classé entre 20,0 et 24,0.

Le Par du parcours, l’Évaluation du parcours et l’Évaluation du slope sont trois valeurs capitales dans la mesure où elles sont prises en compte dans le calcul du handicap de jeu qui permet à chacun de savoir de combien de coups rendus il dispose sur un parcours donné.  Dorénavant, ce handicap de jeu sera calculé selon une formule universelle, utilisée dans le monde entier.

Détermination du handicap de jeu

Trois notions seront dorénavant à considérer :
Le handicap de jeu donnera comme toujours le nombre de coups rendus d’un joueur sur un parcours donné, pour une compétition donnée.

Le calcul du handicap de jeu se fait en deux temps :

1 – calcul du handicap de parcours selon la formule :

HANDICAP DE PARCOURS = (INDEX DU JOUEUR) X (SLOPE DU PARCOURS)/113 + (SSS – PAR DU PARCOURS)

2 – calcul du handicap de jeu après application d’une allocation de handicap, c’est à dire un pourcentage appliqué au handicap de parcours :

HANDICAP DE JEU = (HANDICAP DE PARCOURS) X (ALLOCATION DE HANDICAP)

C’est quoi cette allocation de handicap ?
Les allocations de handicap sont conçues pour assurer l’équité aux joueurs de tous niveaux dans chaque formule de jeu, sur 9 trous et 18 trous.

En France il n’y a pas d’allocation de handicap pas plus que de handicap de parcours. Le handicap de jeu est directement donné par la formule :

HANDICAP DE JEU= (INDEX DU JOUEUR) X (SLOPE DU PARCOURS)/113 + (SSS – PAR DU PARCOURS)

Qui détermine l’allocation de handicap ?
Les Fédérations nationales sont seules responsables. En général les Fédérations délèguent cette responsabilité jusqu’aux associations organisatrices de compétitions.
Pour une compétition organisée, le Comité doit spécifier l’allocation de handicap appliquée.
Selon les formules de jeu cette allocation peut aller de 75% à 100%.

Les fédérations nationales devraient éditer un tableau afin de fixer les idées. Notons toutefois qu’il s’agit de recommandations.
Un Comité peut toujours décider seul de l’allocation de handicap applicable pour une compétition particulière.

Ci-dessous celui de l’USGA. Cliquer pour ouvrir l’accordéon, puis cliquer sur le tableau pour l’agrandir.

Allocation de handicap de l’USGA

Notons que la plupart d’entre nous connait déjà un système semblable pour les parties en Scramble, pratiquées par tous les clubs pour leurs rencontres ludiques.

Au final ce handicap de jeu ?
Ne pas trop s’inquiéter, il existe de nombreuses calculettes sur internet.
Préférer celle de la ffgolf qui a coup sûr sera actualisée avec le bon algorithme de calcul.
Notons que la ffgolf peut fournir  sur notre espace licencié des cartes de scores personnalisées pour tous les parcours homologués de France.
Enfin, il est toujours possible de demander une carte personnalisée à l’accueil de quasiment tous les golfs. En général il suffit d’un sourire pour l’obtenir…

La partie idéale

Voici donc à quoi ressemblera la partie idéale pour les joueurs du monde entier.

Transition vers le nouvel index de golf

La transition entre l’ancien calcul (EGA) et le nouveau (WHS) est prévue pour le printemps 2020.

La date définitive sera communiquée au plus tard à la fin du mois de février.
Au moment même de la date de bascule, aucun index ne sera directement modifié !

Les joueurs conserveront leur historique et leur index EGA, tant qu’un score officiel comptant pour l’index n’aura pas été transmis (Compétition, Extra Days Score, Partie Amicale Certifiée).

À la réception du premier score, l’historique d’un joueur sera recalculé avec la nouvelle méthode, en reprenant le score fourni ainsi que les 20 cartes les plus récentes.

L’historique basculera alors sur une présentation adaptée au World Handicap System, détaillant le calcul appliqué.

Si l’historique ne dispose pas de cartes récentes, le recalcul pourra revenir sur les scores réalisés jusqu’à la saison 2012.

Le niveau de jeu

Depuis quelques mois la ffgolf a introduit dans notre espace licencié le calcul d’un « niveau de jeu » qui préfigure le nouveau calcul de l’index. C’est un indicateur, que la Fédération entend conserver comme tel.
Nous pourrons continuer à y entrer toutes nos parties. C’est à chacun de nous de le gérer.
Mais attention, nos parties jouées pour l’index, en compétition ou en Partie amicale certifiée entrent dans le calcul du niveau de jeu.

Que faut-il encore savoir ?

  • Pour tous les débutants dans le monde l’index de départ est de 54.
  • La détermination du premier index interviendra pour les golfeurs français dès la première carte enregistrée (en cas de bonne performance).
  • L’index peut bouger au jour le jour en temps réel si une partie est enregistrée. Il ne bouge pas si aucune partie n’est enregistrée.
  • Les blocages à la hausse des index > 18.4 sautent ; dans le nouveau système, les remontées sont possibles jusqu’à 54.0
  • Le calcul de l’index prend en compte l’impact des conditions de parcours et des conditions météorologiques pour chaque joueur, chaque jour.
  • Le score maximum pouvant être enregistré sur un trou est égal à double bogey plus le nombre de coups rendus sur le trou. Par exemple pour un par 4 : 4+2+coup(s) rendu(s).

    Ce qui est tout à fait comparable à ce qui se pratique aujourd’hui en Stableford. Pour un score supérieur à double bogey + les coups rendus -> nous avons bien 0 point Stableford sur le trou joué .
  • Les dispositions du WHS ne remettent pas en cause le pouvoir des Clubs dans la révision annuelle des index.

    Cette révision annuelle obligatoire n’est aujourd’hui appliquée qu’aux joueurs ayant rendu au minimum 8 cartes dans une année.