116 – Le petit jeu

Temps de lecture estimé 4 minutes

La plupart du temps les golfeurs portent toute leur attention sur le grand jeu. Taper des distances devient une obsession. Pourtant il est évident que c’est au petit jeu que le score se consolide ou se dilue. 

Découverte du programme « Master Approches »

À moins de 100 mètres du green il faut savoir poser la balle sur le « tapis vert » et de préférence pas trop loin du drapeau pour se donner une chance de rentrer au plus vite. 

C’est dans ces 100 mètres qu’il faut briller, que l’on soit sur le fairway, dans le rough ou au fond d’un bunker de green. Après il restera à étinceler au putting, mais c’est une autre affaire. 

petit jeu
C’est au petit jeu que le score se consolide. © Paul Lambersens

Comme on a toujours besoin d’une leçon de petit jeu, j’ai suivi le programme vidéo « Master Approches » d’Alex d’iGolfPro. Déjà en suivant ses seules vidéos gratuites je suis parvenu ces derniers mois à gagner 20 bons mètres sur tous mes fers. Sauf avec mon sandwedge ?

Rien de miraculeux dans tout ça. Tout d’abord, j’en ai parlé plusieurs fois, le cerveau ne sait pas faire la différence entre l’observation du réel et la vue d’une représentation du réel, comme une vidéo. Donc un bon programme de formation en vidéo vaut en général une formation sur le terrain, avec cet avantage qu’il est possible d’y revenir plusieurs fois pour bien s’en imprégner*. 

Ensuite je suis convaincu de la pertinence d’une approche de l’enseignement du golf en tenant compte de quelques paramètres cruciaux de la biomécanique. Ce qui est fait dans toutes les vidéos d’Alex, y compris bien sûr celles qu’il nous propose gratuitement sur son site.

Le programme Master Approches

Le programme « Master Approches » est un ensemble de 6 modules contenant chacun une série de vidéos.

Le premier module intitulé « Les bases statistiques fondamentales » est plutôt théorique. Mais il faut en passer par là. 

Il n’est pas inutile de revoir les bases du grip, même si votre grip est fixé depuis longtemps et que vous savez le modifier à bon escient selon les circonstances du jeu.

C’est dans ce premier module que l’élève est invité à déterminer son profil de coordination. Êtes-vous ancré ou léger, associé ou dissocié ? Quel est votre œil directeur ? 

Après avoir passé les tests avec l’aide d’un proche ou d’un(e) ami(e) et, fort des résultats vous allez pouvoir découvrir comment modifier votre posture en conséquence et trouver la bonne distance entre la balle et vous.

C’est aussi dans ce module qu’Alex aborde les problèmes de mal de dos ainsi que ceux provoqués par la myopie. 

Les 5 modules suivants traitent des divers compartiments du petit jeu : approches roulées, chipping, wedging, approches levées, sorties de bunker.

Ils sont tous organisés de la même manière. Chaque vidéo traite d’un point particulier relatif au type d’approche étudié :

  • Les bases statiques
  • Les bases dynamiques
  • La stratégie
  • Les coups spéciaux
  • Les erreurs communes et corrections
  • Calcul de l’index pour la technique étudiée

Les sorties de bunkers n’ont pas de calcul de l’index, ça semble peu pertinent, et les coups de wedges bénéficient d’une introduction générale.

La vidéo ci-dessous (8 min) est un exemple de vidéo « Bases dynamiques ».
Ici la vidéo de la formation « Master Approches » concernant les bases dynamiques de l’approche lobée.

Une des grandes qualités du programme « Master Approches » est qu’il ne vous bourre pas la tête d’une infinité de trucs et astuces à apprendre par cœur sous peine de continuer à rater vos approches. 

J’entends par là qu’il constitue un ensemble cohérent dans la mesure où il s’appuie sur deux concepts : 

1 / « La Tour de Pise ».

Vous l’aurez compris il s’agit d’une attitude penchée vers l’avant du swing (poids sur le pied avant) qui va être adaptée simplement, selon le coup à jouer, pour réaliser soit une approche roulée soit un chip ou autres… en tenant compte à chaque fois de votre profil de coordination.

Et le même concept va servir pour le jeu dans les pentes, pour la balle plus basse ou plus haute que les pieds. La Tour de Pise est le couteau suisse des approches.

2 / Deux lettres : Y et L

Y étant la figure simplifiée dessinée par nos bras et le club à l’adresse et, L l’armement qu’il convient de prévoir sur certains coups. 

L’utilisation de ces deux figures à l’adresse, au backswing, au downswing et, au finish détermine la longueur du coup joué. 

Simple à réaliser, simple à mémoriser !

J’ai suivi le programme de A à Z. Il faut un bon mois pour l’assimiler sans saturer. 

Je le mets en application depuis quelques semaines et ça marche !

La jambe pivot

Pour être tout à fait complet, je dois parler d’une notion qui n’est pas incluse dans le package « Master Approches » mais qu’Alex vient de développer : la jambe pivot ou jambe tige.

De quoi s’agit-il ? De la jambe autour de laquelle nous organisons préférentiellement notre swing. Jambe arrière ou jambe avant, la jambe tige sert littéralement de pivot pendant le backswing.

Or, si notre jambe arrière est notre jambe pivot, la tour de Pise ne s’adapte plus très bien à notre biomécanique. L’une contrarie l’autre. Il faut donc s’adapter. Dans la vidéo ci-dessous (9 min) Alex vous détaille le problème et vous montre les correctifs à apporter.

Voici la page qui regroupe toutes les vidéos gratuites proposées par Alex sur le petit jeu : c’est par ici

* Pour être tout à fait clair, je ne remets pas en cause l’intérêt des cours avec enseignant. Il faut savoir se servir des deux types de formation. Il me semble évident que pour débuter, rien ne remplacera le contact humain, donc le pro. Ensuite, parfois et même assez souvent, une bonne heure de cours avec un enseignant qui nous connaît bien peut-être très profitable pour débloquer les points durs ! Attention toutefois il faut savoir assimiler les bénéfices de cette formation.

petit jeu
Quand la nature embellit une partie de golf.