01 – Le Temps- La journée type d’un golfeur

Temps de lecture estimé 2 minutes

Le temps

Le golf est chronophage, gros consommateur de temps. Pour s’amuser au golf il faut bien jouer à son niveau.
Bien jouer entraîne d’abord de jouer, et de s’entraîner et de prendre des cours ! Un réel investissement temps…

Jouer c’est au minimum un parcours de 18 trous par semaine. Donc, disons 4 heures sur le terrain. Plus une heure avant pour se rendre au golf, préparer le matériel, s’échauffer. Et tâter le putting green…

Plus le 19e trou, rituel incontournable qui se pratique en général au bar du club. Épisode de convivialité, instant béni ou chacun refait la partie…

Et il faut rentrer chez soi !

Faites le compte : pas moins de 6 heures. L’été c’est une grande demie journée. L’hiver une journée.

Mais personne ne dira qu’il a perdu son temps. Il restera toujours l’image de cette balle qui au 15 a volé comme par miracle jusqu’au drapeau et qui vous paie largement votre journée.

La journée type du golfeur- Gestion du temps

Départ pour 18 trous à midi

Dernier repas copieux à 9 h avec :
– glucides des sucres lents : pâtes, riz…
– protéines selon vos goûts. Pourquoi pas une bonne grillade ?

En attendant le départ ne boire que de l’eau sucrée avec du fructose*. Il faut se préparer une bonne réserve de glycogène pour éviter au maximum de manquer de « carburant » en cours de partie.

Chez soi, avant de partir commencer l’échauffement :
– Commencer par quelques étirements légers. Mais ne pas en faire d’autres avant le départ : le swing est un mouvement en explosion, il lui faut des muscles puissants, gonflés et non étirés !
– 10 minutes de vélo d’appartement
– 10 minutes d’abdominaux sur tapis. Les exercices pour abdominaux ne s’improvisent pas. Demander à un kiné les exercices à faire pour muscler les abdominaux : le droit, les obliques (externe et interne) et le transverse.
– 10 minutes pour les dorsaux et les épaules. Un élastique qui s’accroche à une clenche de porte est parfait pour ces exercices. Une feuille d’exercices est en général dans la boîte de l’élastique quand on l’achète.
– terminer couché sur le dos sur tapis et quelques respirations abdominales.

Quitter son domicile de façon à être au golf avant 11 heures
Donc un peu plus d’une heure avant le départ

En arrivant au golf passer à l’accueil pour se renseigner sur l’état du parcours, la position des drapeaux…

Aller au practice et au putting green. Suivre les conseils de nos pros. Ils nous ont tous proposer un plan d’échauffement !
Ne pas taper plus d’un seau de balles et ne pas forcer plus que de raison. C’est un échauffement pas un concours, ni un temps d’apprentissage !

Être sur le tee de départ du premier trou 10 minutes avant midi soit à 11h50.
Nous emportons 1,5 litre d’eau sucrée avec du fructose (2 litres s’il fait très chaud), des barres chocolatées, de la compote en sachet, une ou deux bananes…
Pendant ces 10 minutes ne pas se livrer à diverses gesticulations avec ses clubs. Discuter tranquillement avec ses partenaires.

Midi, c’est parti.
Ne pas oublier de faire sa routine complète, qu’importe les spectateurs…

À la fin de chaque trou, sur le départ qui suit, marquer les scores et boire un peu. 

Au trou numéro 6 manger, faim ou pas, il convient de prévenir le passage à vide entre le 6 et le 12.
Si la faim se faisait sentir à quelque moment que ce soit il faut manger et boire. Le chocolat ou la banane ont un effet reconstituant rapide.

Au trou numéro 12 manger, il faut reconstituer ses réserves pour finir le parcours.

Trou 18 il est 16h au pire 16h15…

Retour au domicile : le temps de la récupération
Quelques étirements sur tapis pour dénouer tout ça !

* On trouve des poudres à base de fructose à dissoudre dans de l’eau dans certaines pharmacies ou dans des magasins de sport comme Décathlon par exemple.